Assurance moto : comment adapter cette obligation juridique ?

Vous êtes fier de votre belle mécanique, des performances qu’elle produit et du vrombissement de son moteur. Il est donc essentiel pour vous de souscrire une assurance moto et de couvrir votre véhicule contre les risques qui pèse sur lui et sur son pilote, c’est-à- dire vous. Pourquoi cette pratique est-elle obligatoire ? On vous répond tout de suite.

La responsabilité civile, une obligation légale

Les formules et les compagnies ne manquent pas. On peut par exemple citer l’assurance moto Maaf.fr. Mais ce qu’ont toutes les prestations d’assureur en commun, c’est la garantie responsabilité civile. Cette dernière est obligatoire, pour tous les propriétaires de deux roues. Et ce, même si le véhicule concerné (il peut aussi s’agir d’un side-car, d’un quad ou encore d’un trike) est en panne ou conservé en garage !

En cas d’accident responsable, votre assureur couvrira les indemnités à verser si des dégâts corporels ou matériels sont subis par l’autre conducteur et/ou son véhicule. Cette seule clause ne suffit pourtant pas à offrir une couverture optimale à son bénéficiaire. Une autre solution, largement plus complète, consiste à opter pour une assurance moto tous risques.

Mais cette option présente de nombreux inconvénients, en particulier le fait de payer pour des couvertures qui ne vous concernent pas forcément. De plus, la valeur d’un deux roues diminue avec le temps, alors même qu’augmentent les risques de sinistres. Conserver ce genre de formules n’est donc pas toujours judicieux.

Les spécificités de la conduite du motard

Une assurance moto adaptée est d’autant plus conseillée que la conduite du motard est exposée à davantage de risques que celle de l’automobiliste. En effet, le corps du pilote est bien plus exposé aux chocs. Les comportements exemplaires au guidon sont donc essentiels, et un grand nombre d’assureurs incitent leurs clients à adopter les bons réflexes en les soumettant à des principes de bonus-malus. Autrement dit, les pilotes ayant peu voire aucun accident responsable à leur actif se voient récompensés par une réduction de leurs cotisations.

A l’inverse, les conducteurs de deux roues dont l’historique sur la route n’est pas des plus reluisants se voient attribuer une prime d’assurance au montant plus élevé. Le calcul des coefficients de majoration ou de réduction s’opère sur les douze derniers mois et son résultat s’applique sur l’année suivante. Vous trouverez plus d’informations sur Le Figaro.

Choisir les garanties et les options de votre assurance moto

De manière courante, les assureurs proposent des formules comprenant des garanties de base comme celles-ci :

  • Dommages corporels : si un accident, responsable ou non, vous inflige des dégâts physiques, vos frais médicaux ou hospitaliers seront pris en charge. Il en va de même concernant toute forme de perte liée à une impossibilité de travailler induite par cet accident.
  • Dommages matériels : aussi appelée « collision », elle couvre les dégâts susceptibles d’être subis par votre mécanique.
  • Equipement du motard : très importante, votre unique protection face aux chocs et aux blessures (casque, gants, combinaison, bottes…) est remboursée en cas de destruction.
  • Vol : les deux roues sont la cible de nombreux voleurs. Cette garantie est conseillée, d’autant plus si vous vivez dans une zone à risque.

Mais pour adapter au mieux votre assurance moto à vos besoins et aux réalités qui sont les vôtres,vous pouvez choisir des options complémentaires :

  • Protection juridique : en cas de litige, tous vos frais sont pris en charge (avocat, démarches face à un tribunal…)
  • Prêt du guidon : si vous avez l’habitude prêter votre véhicule, cette option est faite pour vous ! Il sera ainsi assuré en toute circonstance.
  • Assistance 0km : s’il tombe en panne à moins de 50km de votre domicile, votre assureur viendra vous aider.

Dernier conseil, comme mentionné dans cet article, faites attention aux franchises, qui peuvent être pour les assureurs un moyen de récupérer l’argent perdu avec des primes au montant a priori trop attrayant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *