Le pit bike, ce n’est pas que pour les enfants !

Pour celles et ceux qui l’ignore encore, la pit bike est une petite motocross très maniable et agile. On l’appelle « pit bike » car dans les années 80, sur les courses automobiles et motos, les pilotes utilisaient des petites motos pour se déplacer au sein des stands (pit en anglais).

Malgré le fait que « pit bike » soit le terme le plus répandu, il existe d’autres appellations pour désigner ce type de machine. Certains les appellent : mini moto, dirt bike, mini bike, small bike,… C’est réellement dans les années 2000 qu’apparaissent en masse ces petites machines véloces sur nos chemins de campagne.

Il est à noter que ces petites motos sont non homologuées et donc par conséquent sont interdites sur route. Pour pouvoir piloter une pit bike, il faut soit disposer d’un terrain privée ou soit aller rouler sur le terrain d’un motoclub qui a une piste typée pit bike.

Sur le marché français, il existe plusieurs marques qui se disputent la vente de mini moto, comme BASTOS BIKE, YCF, APOLLO, CRZ, GUNSHOT, TCB BIKE, PITSTERPRO, BUCCI, RSR,… Bien qu’une grande partie des pit bikes soient construits en chine, il existe des constructeurs européens qui fabriquent leurs propres machines.

Ces mini motos haut de gamme sont surtout destinées à la compétition. On retrouve les français RSR et TCB BIKE et l’italien BUCCI MOTO. Niveau compétition justement, on retrouve le Championnat de France de pit bike créé par Cyril Porte ancien pilote international motocross et supercross ainsi que diverses compétitions régionales comme le CGO pour Challenge Grand Ouest.

Toutes ces compétitions sont organisées sous l’égide de la fédération française de motocyclisme. Depuis l’année dernière, la France accueille et organise même la coupe du monde de pit bike, compétition que la France à dominé outrageusement lors de la dernière édition.

Lors de ces différentes épreuves, on distingue généralement plusieurs catégories. La catégorie « expert » ou « élite » pour les meilleurs riders. La catégorie « promotion » qui est l’antichambre de la catégorie « expert ». La catégorie amateur pour ceux qui souhaitent apprendre tout en s’amusant. La catégorie « girls » pour les filles, la catégorie « kids » pour les enfants et la catégorie « vétéran » pour les plus âgés. Il existe même une catégorie « semi auto » pour les versions semi automatique et « stock mod » pour les modèles sans préparation.

Généralement, les compétitions sont organisées aux beaux jours, du début du printemps à la fin été. On peut dire aujourd’hui que la pratique du pit bike est une discipline qui est réellement venue à maturité, elle est maintenant parfaitement organisée et structurée.

Pour avoir plus d’infos et d’actualités sur cette discipline, je vous invite à aller visiter le blog d’actualité pit bike de WKX Racing ainsi que leur forum dirt bike. Et pour ceux qui veulent sauter le pas et s’offrir une mini moto, ils ont également une boutique avec pit bike et pièces détachées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *