Interview : Xiyitifuride, le motard lyonnais

Qui dit nouvelle année, dit nouveauté. En 2016, je compte bien vous faire découvrir des personnalités du monde de la moto que j’affectionne tout particulièrement. Pour essuyer les plâtres, j’ai invité Xiyitifuride à participer à une interview pour mieux le connaitre. Pourquoi lui ? Pour deux raisons. La première est qu’il a été un des premiers à venir commenter mes articles, et j’en garde en très bon souvenir puisque cela m’a motivé à continuer d’écrire. La seconde est qu’il propose des vidéos assez différentes que ce que l’on peut trouver parmi les Youtubeurs motos. Il relève toutes les incivilités et les comportements dangereux auxquels nous sommes malheureusement confrontés et qui peuvent nous coûter cher, très cher ! Si vous ne le connaissez pas encore, je vous invite vivement à découvrir sa chaîne Youtube et à rejoindre ses 15 000 abonnés !

xiyitifuride photo

Salut Anthony ! Première question, pourquoi (mais pourquoi !) avoir choisi un pseudo aussi compliqué ?

En fait, mon pseudo est loin d’être compliqué quand on le décortique bien ! A la base, il s’agissait de me trouver un pseudo pour le jeu en ligne et mon précédent pseudo étant toujours pris, j’étais sans arrêt obligé de trouver d’autres pseudos qui ressemblaient plus ou moins mais un jour j’en ai eu marre, et je me suis dit je vais m’appeler : Xiytifu !

Pour en arriver là, j’ai pas mal été influencé par la mode des pseudos façons mmorpg, tous un peu japonisés, et puis vu que je faisais ça sur un coup de tête, je me suis dit « Allez tant qu’à faire on va choper la fin de l’alphabet ça ira bien ! ». J’ai donc prix un X, un Y et puis vu que Z ne donnait rien de probant je me suis rabattu sur un T, j’ai ensuite testé différents voyelles au milieu et le I sonnait plutôt bien toujours dans cet esprit un peu japonisé, et pour terminer je trouvais qu’il y avait trop de I et vu que j’ai toujours eu tendance à être un peu foufou sur les jeux, limite suicidaire, j’ai décidé de rajouter « FU » ce qui nous donne Xiyitifu.

Naturellement quand j’ai commencé la moto sur Youtube j’ai ajouté Ride pour avoir un lien avec la moto !

Mais il est pas si dur que ça à dire ! Une fois qu’on y arrive une première fois il n’y a plus aucun souci ! Tous ceux qui ont croisé mon chemin pourront l’affirmer.

Au besoin il y a même un tuto !

Quel a été ton déclic pour te lancer dans le motovlogging ?

Il n’y a pas vraiment eu de déclic en fait, j’ai toujours aimé me filmer à moto ! Au tout début sur ma Suzuki 50 RMX, je m’amusais à prendre mon compact Antishock et waterproof que j’accrochais avec un lacet autour de mon cou pour filmer mes trajets sous le coucher de soleil … j’adorais la liberté que me procurais la moto et je voulais partager ça avec tout le monde !

Je ne connaissais pas trop de motards à part ceux de ma famille et j’ai rarement été plus loin que le village d’à côté (Ah si, une fois pour une fille, mais j’avais crevé un pneu et j’ai été privé d’y retourner !). Bref, tu l’as compris le coucher de soleil et les 5 kms qui me séparaient de mes copains, c’est tout ce que je connaissais et je trouvais ça magnifique ! Alors j’ai créé une chaîne Dailymotion (un must à l’époque) sous le nom de « Toto50rmx » ! Nombre total de vues -> 89 (lol). Mais ça m’importait peu ! J’aimais bien faire ça pour mon plaisir perso.

Puis ensuite, j’ai passé le permis 125cc et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à voir des vidéos devenir virales sur internet (la première étant celle de Royal Jordanian bien sûr) et j’ai découvert que des gens avaient donc inventé une petite caméra pour filmer en moto, ni une ni deux, j’ai demandé ça et seulement ça pour mon anniversaire ! J’ai commencé avec une GoPro Hero basique que mes parents avaient payé super cher alors que la Hero 2 était sortie et que la hero était à moitié prix sur internet…

Pendant toute une année j’ai filmé mes trajets quotidien en stockant tout ce que je voyais d’intéressant sur mon disque dur pour le montrer à mes copains en disant « Tiens regarde cet abruti-là !! ». Puis plus tard j’ai commencé à m’intéresser de plus près aux vidéos de Royal Jordanian car je me suis mis à apprécier le fait de regarder un autre motard rouler sur une plus grosse moto dans d’autres paysages.

C’est au même moment que j’ai découvert Floflospeed24 qui faisait ça aussi depuis un petit moment, j’ai aussi été bercé par Mehdiator que j’ai eu l’occasion de rencontrer un jour de manif (18 Juin 2012).

Bref tout ça d’un coup et puis je me suis dit que tout ce que je stockais et que j’adorais montrer aux copains, ça pourrait peut être aussi choquer d’autres personnes sur Youtube, comme le fait floflospeed24 mais en plus trash. C’est là que j’ai commencé à vraiment m’investir dedans, et j’aime toujours autant montrer ce qu’il m’arrive sur la route comme si je montrais ça à mes potes !

Au final, je fais quelques motovlog pour des projets comme Bikers On Air, ou pour moi même mais ça reste rare et je me considère pas comment un « motovloggeur« . Ce n’est pas un mode de fonctionnement qui me convient et je préfère dénoncer les insécurités ridicules que provoquent certains sur la route …

Certains de mes viewers ont bien pigé ce que ça peut leur apporter de pouvoir voir ce genre de situation pour les anticiper et moi même j’aime regarder les vidéos des autres pour m’instruire ! Mais visiblement tout le monde ne partage pas ma vision de l’utilité de ce genre de vidéos ! (Dixit certains commentaires …).

Avec le recul, aurais-tu changé quelque-chose dans ta façon de faire ?

J’ai beaucoup douté, quelques fois en faisant une pause dans mon aventure Youtube, car au tout début ce n’est pas simple de se blinder contre les critiques gratuites ! Mais au final si je devais recommencer, je ne changerais absolument rien ! D’ailleurs ça se voit, je me plais dans ce que je fais, et je fais évoluer mon travail toujours dans le même sens, toujours vers cette motivation de dénonciation que j’ai depuis le début. Et je compte pas arrêter maintenant ! Certains sont carrément mordus de mes vidéos ! Dont un que je connaissais déjà avant de commencer et rien que pour eux, je dois continuer et ne pas tenir compte des « détracteurs » (lol).

Tu t’es récemment lancé dans le test de supermot’, c’est un projet que tu as l’intention de développer ?

A vrai dire je ne souhaite pas que faire des essais de supermotard ! Le hasard a fait que le premier était un supermot (et le précédent ma propre moto, donc un supermot) mais au final je compte essayer tout l’éventail de moto qui peut intéresser celui qui n’a connu que le supermot de toute sa vie et qui veut avoir le ressenti d’un mec qui a toujours presque conduit des supermot ou qui en tout cas en connait bien les subtilités ! Je m’adresse donc surtout à un public jeune, venant essentiellement de la 50cc ou 125cc (qui sont généralement des supermot) et qui sont sur le point de passer le permis A2 ou A et qui recherchent leur première moto, je vais leur montrer tout un tas de moto avec mon ressenti sincère sur chacune. La seule limite : pas de sportive (j’aime pas du tout le style de conduite).

Et le projet en lui même ça fait déjà 1 an que j’en parle ! En fait c’est un projet que je me suis donné quand ma petite amie m’a annoncé son départ d’un an à des milliers de kilomètres, alors pour occuper mes week-ends, je me suis dit que j’allais faire « moto, moto, moto et moto » mais vu que si on roule tous les week-ends qu’avec un 250 on se fait vite chier, j’ai eu l’idée de demander à mon concessionnaire s’il pourrait me prêter des motos, avec pour contrepartie de donner mes impressions en vidéo sur Youtube. Me voilà donc maintenant à rouler un week-end sur deux avec des motos de dingue 🙂 et ça, même plus tard quand j’aurai moins de temps, je compte toujours continuer à faire ce genre d’essais pour les nouveautés 😉

Tu as déjà d’autres tests qui sont dans les tuyaux ?

J’ai un planning pour, jusqu’à Juin ! Une dizaine de motos seulement pour le moment car il faut aussi prendre le temps de vivre ! Et je remercie la Lyonnaise Family (notre petit groupe de youtubeurs moto lyonnais) pour leur coup de main lors des essais pour filmer et organiser tout ça ! Et puis ça fait aussi de jolies balades 😉

Ça t’a donné envie de te séparer de ta CRF ?

J’ai déjà en tête depuis un petit moment de changer pour passer au dessus ! Déjà au départ je voulais une 690 SMC de chez Katoche, mais je venais d’obtenir mon permis (34cv) et j’avais écopé d’un malus avec la 125cc en déclarant un fossé en tout risque. Bref, j’ai mal joué, et du coup personne ne voulait m’assurer pour une aussi grosse moto alors je me suis tourné vers une plus petite cylindrée, je voulais m’offrir une moto neuve pour l’occasion ! Et aussi car mon concessionnaire est super sympa avec moi (venant d’une famille de motards…). Mais du coup au niveau des supermotards à l’époque il n’y avait rien de fou ! Surtout pour un permis 34cv … alors je me suis rabattu sur une CRF250L (version trail) pendant un an puis une CRF250M (version supermot) lors de sa sortie.

xiyitifuride crf

Au final, elle me plait bien cette CRF250M ! Tout le monde dit qu’elle a rien dans le ventre mais une fois le cul sur la selle par rapport à son faible poids, elle procure de belles sensations ! Et puis elle m’emmène au travail par tous les temps, me permet de faire des week-end de plus de 1100 kms dans le sud, me suffit pour mettre à mal la sportive de fr33st dans les petites routes de notre région donc tant que l’occasion parfaite de changer ne se présentera pas vraiment, je resterai avec ma petite 250.
Qui sait, sûrement qu’un jour je choisirai de partir pour une vraie aventure … ?

Comment se passe ton projet de dons de tes gains à la ligue contre le cancer ?

J’ai décidé récemment de privatiser ce projet, car ça ne semblait pas vraiment intéresser mon public (les vidéos ou j’en parle sont parmi les moins vues) et puis aussi car je me suis remis en question à cause d’une demande qui m’a été faite sur Facebook en Juin dernier !

Quelqu’un est venu me demander de l’aider à gagner un concours (auquel je participais) en profitant de mon influence sur les réseaux, pour pouvoir s’acheter une nouvelle moto suite à un accident. Ce qui m’a interpellé c’est que personnellement j’avais déjà eu plusieurs accidents (dont un qui m’a empêché d’avoir la moto de mes rêves quand même, fichu malus …) et qu’il ne m’est jamais venu à l’idée de demander quoi que ce soit à personne, mais quand je dis personne, c’est personne (famille comprise) ! Quand j’ai eu mes accidents ma première réaction à été de compter mes économies en rentrant pour savoir si je pouvais réparer ou racheter et puis dans le cas ou il n’y avait plus d’économie je me serais débrouillé pour me déplacer autrement mais au grand jamais je n’aurais demandé de l’argent ou de l’aide !

Donc ce message me demandant « la charité » m’a effectivement choqué et puis c’est là que je me suis demandé si ce que je faisais avec mon projet de dons à la ligue contre le cancer ne pouvait pas ressembler lui aussi à de la charité … C’est donc là que j’ai décidé de privatiser tout ça !

En gros, je continue de faire des dons mais pour mon compte personnel sans m’imposer de tenir au courant mes abonnés, car en plus de ça, cette démarche me permet du coup d’être apprécié pour mon travail et mes vidéos plutôt que pour une bonne cause, c’est bien plus valorisant …

La lyonnaise family à l’air super active. Comment s’est faite votre rencontre ?

La lyonnaise family c’est une grande histoire ! Tout a commencé lorsque mon nombre d’abonnés était encore tout petit, je traînais sur les autres vidéos dans le même style que les miennes et c’est la que je suis tombé sur un paysage qui ne m’était pas inconnu, j’ai donc contacté celui qui avait mis la vidéo en ligne et c’est là que j’ai découvert que fr33st habitait à Lyon !

On a donc profité du salon de la moto pour se rencontrer puis par la suite on s’est revus encore quelques fois assez espacées jusqu’au jour où il a voulu me présenter un gars qui faisait quelques vidéos qu’il avait rencontré sur le forum des bandititstes, on a donc bu un petit verre tous les trois et le courant est plutôt bien passé. C’est donc ce jour là qu’on a découvert notre kinkin ! On commençait à devenir une bande de pote, à se voir de temps en temps et à partager nos idées !

Et puis en Février / Mars 2015 on devait se voir pour organiser la route pour le rassemblement des motovlogs awards en Auvergne et ce jour là fr33st a ramené un de ses abonnés avec qui il avait roulé deux fois pour prendre un verre avec nous ! Ce mec là ne m’a pas laissé descendre de ma moto et m’a sorti une vanne que j’avais pas comprise en me disant « Toi, le jour ou je te croise en voiture faut que je te fasse une crasse (en rigolant) » moi j’avais compris qu’il aimait pas mes vidéos et qu’il voulait me casser la gueule … en fait non ! C’était juste Slyduck69, c’est comme ça qu’il dit bonjour ! 😀

Du coup on l’a re-convié plusieurs fois à nos afterworks et il est finalement venu avec nous en Auvergne. C’est pendant ce fameux voyage (relié par un sena pour slyduck et moi même) que tout s’est officialisé ! Forcément faire autant de route ensemble ça rapproche ! On a eu des crises de rire nerveux en se perdant plusieurs fois d’affilé (merci kinkin :D) et le nom de « lyonnaise family » est venu instinctivement en publiant des photos du retour du rassemblement sur les réseaux sociaux, on devait trouver un moyen de dire à ceux qu’on avait vus en Auvergne que nous, les lyonnais, étions bien rentrés car tout le monde ne connaissait par forcément nos pseudos (tu m’étonnes avec des pseudos comme ça !).

C’est donc comme ça qu’est venu le terme de « Lyonnaise family » à comprendre « La famille de Lyon » ou encore « Le groupe de Lyon » à l’époque du rassemblement…

Depuis on se voit très souvent le soir pour boire un coup et papoter ! Ça permet de sortir un peu du monde virtuel et de parler de vidéos avec des personnes réelles !

Tu as récemment fait ta première interview (de Slyduck69) pour DTC ? Comment en es-tu arrivé là ?

C’est justement à la suite du rassemblement en Auvergne avec beaucoup de motovloggeurs français, que j’ai eu envie de m’investir un peu plus dans la communauté. J’ai rencontré des gens supers et j’ai pu mettre des têtes sur des noms. Ça m’a montré que nous nous connaissions pas assez en fait… même eux m’ont fait prendre conscience de l’image que tout le monde avait de moi !

C’est à ce moment là que j’ai eu envie de me faire interviewer moi-même mais ne trouvant pas d’interviewer DTC proche de chez moi je me suis dis que si il n’y en a pas, le plus facile c’est de le devenir ! J’ai alors contacté DTC pour me proposer et maintenant me voilà Interviewer. Au final, je ne peux pas m’interviewer moi-même mais ça me permet de rencontrer les motovloggeurs de la région et de leur permettre d’agir sur leur propre image, s’ils le souhaitent ! Et ça, je trouve ça bien, ça m’aurait vachement aidé !

Quel conseil pourrais-tu donner à quelqu’un qui voudrait se lancer dans le moto-vlogging ?

Comme dit plus haut, le motovlogging c’est pas mon terrain de prédilection, j’aime bien marquer la différence entre Daily Observation (mes MDJ à moi) et motovlog. Le motovlog à plus vocation à raconter quelque chose sur une vidéo qui demande très peu de montage (on doit ça aux motovloggeurs américains …) alors que les DO ont plutôt vocation à montrer quelque chose par l’image et ça demande un peu plus de montage si on veut rendre ça agréable à regarder.

Si je devais donner un conseil à quelqu’un qui veut faire des D.O, je dirais de ne pas chercher à publier le moindre clignotant manquant car ça ne présente aucun intérêt, il faut savoir trier ses propres clips pour ne garder que ceux qui vont intéresser et toucher le public, et si il n’y a rien, bin tant pis ! Ce genre de vidéos dépend beaucoup de l’environnement où l’on est et du type de route que l’on prend ! En ville la carte sd est pleine en une journée alors qu’à la campagne c’est autre chose … pour ma part j’ai la chance d’être à Lyon alors niveau boulet je suis gâté …

Pour le motovloggeur, je lui dirais de ne pas se prendre la tête pour trouver des sujets, s’il doit trouver un sujet ça lui viendra tout seul spontanément mais c’est pas en se mettant devant une feuille blanche que ça va venir ! Pire encore, reprendre avec trop de similitudes le contenu des autres motovloggeurs, c’est très très mal apprécié et ça ne met pas en avant votre propre personnalité …

Dans tous les cas si vous avez un contenu de qualité, avec des idées propres à vous-même et que vous avez un style bien défini, vous ne mettrez pas longtemps à décoller !

Si tu devais citer 5 membres de la communauté des motards présents sur la toile, à découvrir absolument, tu citerais qui ?

Alors c’est un peu une question piège car forcément d’emblée je citerais la lyonnaise family (fr33st, kinkin, slyduck69) mais bon vu que c’est des lyonnais et qu’on traîne toujours ensemble je suis pas sûr que ça compte non ?

Si on fait abstraction de la lyonnaise family j’aimerais citer :

Silk722, pour son rire à toute épreuve ! On a commencé en même temps l’aventure sur Youtube et je me souviens même de l’époque ou on se filait des conseils par rapport à nos micros. Ahah ! Bref ça fait un bout de temps et je le considère un peu comme de ma famille car on a « grandi » ensemble …

Ridemydream, pour son style très particulier genre je me prends pas au sérieux même s’il a un peu changé maintenant au bout de 3 ans … on a commencé aussi ensemble, je me souviens même de sa première chaîne ouverte sous son vrai nom, je me souviens aussi de son tout premier commentaire me demandant de venir voir sa chaîne (enfin il n’y a pas eu que lui, j’ai vu passer aussi Marty et Bitume si on reste dans le sud).

QwertyJulien, pareil on à commencé en même temps, en fait, tous ceux là c’est un peu mes potes de galère quoi ! Julien, je me souviens de ses toutes premières vidéos, celle par exemple où il parle avec un gars qui roule en short avec un enfant derrière, il lui fait comprendre « Toi, on s’en fout, mais le petit, tu lui mets un équipement quoi sérieux … » Ce genre de vidéo m’a plu direct à moi et mon esprit un peu « Citoyen » et même si le son de ses vidéos était vraiment à vomir à cause du vent, j’ai tenu bon ! Et le voilà maintenant très loin ^^

Medhiator, lui il a commencé avant, j’ai toujours adoré le ton qu’il prenait, il tape toujours dans le mille ! Je lui ai d’ailleurs envoyé quelques clips au tout début, ceux que je stockais sur mon disque pour mes potes, il faisait un genre de D.O à un moment mais il a rapidement arrêté.

Et pour finir, mon modèle : Un ricain, Snowcatxx87, lui c’est un peu mon mentor au niveau de la rage sur la route ! Il va jusqu’à arrêter des voitures de police pour leur montrer leurs torts sans trop réfléchir ! C’est exactement le genre de truc que je serais capable de sortir un jour si ça doit se produire …

Dans tous les cas merci pour m’avoir proposé de m’interviewer 🙂 c’est quelque chose qui me faisait bien envie depuis longtemps et puis sachant que je suis un fidèle lecteur du blog depuis le tout début et que je connais la qualité de tes articles, j’ai pas hésité une seconde !

1 réaction sur “Interview : Xiyitifuride, le motard lyonnais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *