Votre vieille moto vaut-elle encore quelque-chose ?

Si vous lisez cet article, il y a fort à parier que vous possédez une moto en (très) mauvais état. Dans ce cas de figure, vous vous posez certainement la question de savoir s'il est pertinent de la réparer pour la revendre ou bien s'il est préférable d'arrêter les frais et de vous en débarrasser. Votre deux roues, vaux-t- il encore quelques chose ? Quels sont les options qui s'offrent à vous pour vous en débarrasser ? Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix…

Votre moto arrive en fin de vie : que faire ?

Les pannes ne cessent de se répéter et le montant des réparations est élevé ? Pour juger de l'état de votre moto et savoir s'il est intéressant de la réparer, il n'existe pas de solution miracle… Demandez conseil à un spécialiste !

Si vous connaissez un garagiste moto de confiance, c'est le moment d'aller le voir. Grâce à son expérience, lui seul sera en mesure d'examiner votre moto et de vous conseiller. Il pourra également mettre en perspective les prochaines réparations à effectuer etc.
En parallèle, vous pouvez également aller jeter un œil sur les sites de ventes de deux roues entre particuliers pour avoir une idée du montant de votre moto à la revente (exemple : leboncoin).

Votre véhicule est considéré comme épave, qu'en faire ?

Seul l'expert peut déterminer si un véhicule est considéré comme épave ou non. Suite à un accident, si le montant des réparations est supérieur à la valeur marchande du véhicule, alors celui-ci sera considéré comme épave (procédure RSV pour Réparation Supérieures à la valeur).

Votre assureur pourra ainsi vous racheter votre épave en échange d’une somme correspondant à la valeur marchande de votre deux roues. Si vous refusez l’offre, la préfecture bloquera toute demande de transfert de carte grise et il vous sera impossible de revendre votre véhicule.

Dans ce cas-là, vous n'aurez d'autres choix que  de confier votre moto à un centre VHU agréé, autrement dit une casse auto. Si l'expert est mandaté à votre assurance, votre assurance vous proposera une offre de rachat et la "vente" au centre VHU sera invisible pour vous.

Il faut savoir que depuis la circulaire no 2003-55 du 4 septembre 2003 relative aux véhicules économiquement irréparables oblige les particuliers à passer par des professionnels pour effectuer les démarches de re immatriculation des motos qui ont été classées RSV. Si vous allez à l'encontre de la loi, vous risquez une  amende pouvant aller jusqu'à 75000€ et une peine d'emprisonnement.

Pour connaître le montant de votre épave moto, le service d'enlèvement d'épave proposé par France Case vous propose d'interroger les casses moto autour de chez vous pour recevoir des offres de rachat. Vous pourrez ainsi comparer les offres et faire le meilleur choix. Libre à vous de transporter votre épave sur site ou bien de demander à ce que l'on vienne récupérer votre véhicule directement chez vous.

Votre moto sera par la suite dépolluée, démontée, valorisée et détruite dans le respect des normes européennes et environnementales. Les pièces encore en état de marche pourront servir à alimenter le marché des pièces de réemploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *