5 produits testés pour Motoblouz que j’ai complètement adopté

Voilà plus d’un an que je teste des produits divers et variés pour Motoblouz. Chacun de ces équipements est testé sur une période minimale d’un mois, pour pouvoir se faire un avis précis sur leur qualité, leurs avantages et leurs défauts dans plusieurs cas de figure. Mais souvent, la magie opère, et ces tests se transforment en véritable coup de cœur. C’est le cas pour 5 produits qui m’accompagnent quotidiennement et qui répondent entièrement à mes besoins.

Le blouson Macna Redox Night Eyes

Le blouson Macna Redox Night Eyes

Le blouson Macna Redox Night Eyes

Porté pour la première fois il y a un an, ce blouson ne m’a plus quitté depuis que je l’ai testé. Sa polyvalence le rend vraiment indispensable par tous les temps et toutes les situations. Ses multiples couches (doublure thermique, membrane étanche), ainsi que ses ouvertures au niveau du buste lui permettent de me garder au chaud l’hiver et de ne pas me liquéfier l’été. J’utilise assez peu la capuche amovible qui reste le plus souvent dans mon placard, mais celle-ci peut être bien pratique si vous savez que vous aurez besoin de circuler à pied et que le temps ne sera pas clément. Son look et la qualité des textiles sont vraiment très bons, même si les couleurs perdent de leur intensité avec le temps. Les zones réfléchissantes la nuit s’usent également un peu vite, sans pour autant perdre de leur efficacité. Le seul reproche que j’ai à faire au Macna, c’est le fonctionnement des scratchs aux poignets qui reste gênant pour porter certains modèles de gants, principalement ceux qui n’ont pas une grande ouverture pour faire passer les manches du blouson en dessous. J’abordais déjà cette contrainte lors de mon test. Autre détail, la petite poche intérieur, dans laquelle j’ai l’habitude de glisser mon portefeuille, n’est pas à 100% étanche, notamment en cas de très forte pluie. Mise à part ce détail, je recommanderais l’achat de ce blouson à ceux qui cherchent une veste pour toutes les saisons avec un design militaire.

Le Casque Shark Spartan Carbon

casque Shark Spartan Carbon

Le casque Shark Spartan Carbon

Ultra léger, bien aéré et taillé pour fendre l’air, le Shark Spartan Carbon en a bouffé des moustiques depuis que je le porte quasi-quotidiennement. Je dit quasi, puisque je lui ai fait une infidélité avec le modulable Evo-One. Il m’a même accompagné pour mon voyage à Losail au Qatar ! Quand on a gouté à son poids plume de 1 290 grammes, difficile de retourner en arrière. C’est un changement radical au quotidien. Fini la fatigue des cervicales lors de longs trajets ! Notons qu’en plus il vieillit très bien. Les mousses se sont assouplies avec le temps, mais la tenue est toujours très bonne et les tissus sont toujours aussi agréables au toucher. Coté extérieur, la membrane en carbone n’a pas souffert avec le temps, un coup de chiffon et il retrouve sa brillance. Bien qu’il représente un investissement financier important, je le recommanderais en priorité au propriétaires de moto sportives qui veulent atténuer leur fatigue physique sans pour autant réduire leur protection.

L’Intercom Cellular Line interphone Tour

L'intercom cellular line interphone tour

L’intercom cellular line interphone tour

J’ai versé une petite larme au moment d’apposer l’adhésif du support de cet intercom sur mon Spartan, mais je tenais à l’installer sur mon casque de tous les jours. Bien que cela fasse peu de temps qu’il soit installé, il est presque devenu indispensable pour me tenir occupé pendant mon train-train quotidien. Je l’utilise principalement pour écouter la radio, utiliser le gps et réceptionner mes appels en bluetooth. J’ai du ajuster à plusieurs reprises les écouteurs, et la mousse du micro s’est fait la malle après quelques jours, mais j’aurais vraiment du mal à m’en passer aujourd’hui. La qualité du son/micro est vraiment parfaite en mode téléphone, je pense que mes interlocuteurs ne se doutent souvent pas que le leur parle depuis ma moto 🙂 De plus, son autonomie et son étanchéité, sont de vrai qualités ! J’attends la bonne occasion pour m’en offrir un second à installer sur le casque de mon SDS.

Le jean moto Bolid’Ster Ride’Ster

Le jean moto Bolid’Ster Ride’Ster

Le jean moto Bolid’Ster Ride’Ster

Ultra confortable et adaptable à toutes les situations, ce jean m’accompagne principalement par temps chaud. Il a l’avantage de bien respirer et de me garder en sécurité avec sa technologie ARMALITH (mélange de coton et de fibre UHMWPE). Ce jean moto, haut de gamme, fait très bien le job en toutes circonstances, puisqu’il n’est pas trop épais et que son look est plutôt passe-partout. Il n’y a que lorsqu’on qu’on regarde en dessous qu’on se rend compte de sa technicité. Le seul bémol que j’ai noté, ce sont les ouvertures des poches un peu trop amples, qui pourraient vous faire perdre des petits objets (de la monnaie par exemple), mais quand on le sait, on s’adapte et on stocke ça dans son blouson. Dommage qu’il ne soit plus en vente pour l’instant sur Motoblouz.com :/

Les gants Furygan AFS 18

Les gants Furygan AFS 18

Les gants Furygan AFS 18

En termes de sécurité, j’ai toujours été très sensible à la protection de mes mains. Et la paire de Furygan AFS 18 que j’ai testé au printemps me comble totalement sur ce point. Elle en fait presque un peu trop avec ses coques disposées aux points les plus sensibles de la main, ce qui pourra générer certaines morphologies ou certaines positions sur le guidon, notamment si vous avez tendance à vous poser sur les poignets. Depuis quelques temps, je souffre de courbatures au poignets, et il est possible que ces gants en soient responsable. Mais ce que je trouve génial avec ces gants en cuir, c’est leur aération, même avec un temps caniculaire, on est balayé par un filet d’air très agréable. Il montre par contre ses limites quand la température chute, ce que je compense avec des poignées chauffantes, ou lors de fortes pluies, mais il suffit de checker la météo avant de prendre la route.

Voici donc un petit aperçu des produits que j’ai testé pour Motoblouz qui confirment mes premières bonnes impressions et que je pourrais continuer de porter longtemps je l’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *